Presse

2008 - Pascal Coulon, Harpiste des contrées sauvages.....


Pascal Coulon est un être à part. Passionné, discret, gentil et orfèvre dans son art; lorsque Pascal adopte un instrument, il ne le fait jamais à la légère. Il s'imprègne non seulement de son jeu, de ses rythmes mais également de sa philosophie. Après une longue aventure avec le Koto japonais, c'est avec la harpe Ilanara qu'il décide qu'ensemble, ils vont vivre une passion jamais déçue, s'égayant dans la musique vénézuelienne, butinant dans le baroque, titillant la musique contemporaine, fôlatrant dans le celtique, batifolant dans les rythmes latinos des plaines ou papillonnant avec la traditionnelle musique française.

Après sept albums, entre nous de vrais petits bijoux, ce musicien parcourt les grands festivals internationaux avec cependant un bémol à la clé.....pour vivre, il doit emprunter les couloirs sombres du métro...et egayer un tant soit peu la vie des usagers du matin encore endormis...

(12 mai 2008) Voir l'article original / Source : 6eme Paris-Jazz supporters de la CULTURE

...Hier, en fin de matinée, dans les couloirs du métro j'ai entendu avec ravissement les notes échappées d'une belle harpe, celle de Monsieur COULON,

je lui ai acheté un de ses CD "Harpe en Sol", que j'écoute pour ainsi dire "en boucle" depuis hier au soir.

Souhaitant découvrir davantage qui est cet Artiste, je viens de consulter le NET.

Magnifique parcours et Talent !!

Votre article dit : "Après sept albums, entre nous de vrais petits bijoux, ce musicien parcourt les grands festivals internationaux avec cependant un bémol à la clé.....pour vivre, il doit emprunter les couloirs sombres du métro...et egayer un tant soit peu la vie des usagers du matin encore endormis..."

Je sais combien la vie de certains artistes (souvent les VRAIS) peut être difficile... mais pour une fois," Merci le Métro" de m'avoir permis de découvrir cet Artiste à qui je souhaite le Succès qu'il mérite et que je remercie pour le bonheur qu'il nous offre ! Bonne Route !!

Commentaire (posté le 08 avril 2010)

Retour
Haut de page