Biographie

Pascal Coulon - Compositeur


Pascal Coulon - Compositeur

En tant que musicien autodidacte je n'ai pas de formation de solfège, mais ayant commencé à enregistrer des CD, j'ai dû faire face au problème des dépôts d' oeuvres à la sacem et au désir d'écrire des contre-chants pour les musiciens intervenants.

C'est grâce au logiciel "finale" que j'ai pu concrétiser cela. L'écriture comporte sans doute des maladresses et mes contre-chants ont dû être retouchés ici ou là par les musiciens au studio pour respecter la tessiture des instruments, mais l'important est que je sois parvenu à déposer mes oeuvres et à préparer des contre-chants pour les séances de studio.

Extraits de partitions

Je mets donc en lien les extraits de partitions correspondant à des morceaux contenus dans mes CDs et écoutables dans le site :

Concernant Harpaije, j'ai noté avec grand plaisir le commentaire reçu du harpiste paraguayen Nicolas Caballero et qui décrit bien ma démarche de composition :

" Mais... vive la France! Et vive Pascal! J'en suis votre premier tordu!

Mais c'est épatant de rencontrer quelqu'un qui puisse me faire défiler les notes avec une telle délicatesse avec tant de bon goût! Quand en fait c'est ce que j'aurais fait presque note par note si je l'avais composée! C'est une belle, belle composition! Serait-ce là l'école française? Par le fait que j'ai appris de la musique en France? Ce sont les merveilles de ce monde si mystérieux, comme par exemple quand j'ai composé une balade romantique pour enregistrer au milieu d"autres chansons pour danser, en 1985, l'album se titrait "New Sounds ", en Espagne. Édité dès les premiers jours de l'année.

Le fait est que j'avais fini le mixage 6 mois avant sa mise en vente, soit en Juin 1984, l"année où Julio Iglesias enregistrait son premier album de présentation pour le marché américain. Eh bien, la balade qu'il chante en duo avec une chanteuse noire américaine de qui j'ai oublié le nom, la deuxième partie était bel et bien MA composition note par note! !!! Ou la mienne était la sienne? Ha ha ha! C'est ce que j'appelle dès lors une "coïncidence d'élaboration par besoin d'un style et un climat déterminé de la musique ". C'est long, hein? Et celà arrive quand deux compositeurs travaillent sur un même genre, l'un au pole Nord, l'autre au pole Sud, et à la fin, ils peuvent avoir cette surprise. D'ailleurs, c'est commun dans les chansons d'un même genre : elles ne se ressemblent pas note par note, mais elles ont des ressemblances générales qui identifient leur genre (blues, country, rock ou pop). Eh bien, je vous laisse, mon cher Pascal, avec la Satisfaction de vous savoir bel et bien doué avec tous les attributs par lesquels je vous ai loué en justice auparavant, et avec lesquels je vous retrouve en vigueur de possession! Avec toute mon amitié, recevez l'expression de ma plus grande admiration pour votre créativité et votre effort pour créer tant de beauté pour la Musique. Merci en son nom! Votre admirateur et ami, Nicolás Caballero. "

Retour
Haut de page